Tout est bon dans le cochon

To content | To menu | To search

Virtuosité graphique et narrative

le plan de la mort

AGESSA my love

Ma championne...

Festiblog, effet d'annonce...

Invitation au festiblog 1

N'allez pas croire que je sois frustré, comme tous ces blaireaux de la bd à papa qui ont du mal à toucher cent lecteurs.

Juste jaloux.

L'idée du siècle...

Voilà, je dédie cette planche à Guillaume Long.

Et aussi à Gally qui galère à lancer son blog putassier.

Sinon, je profite de cette note pour annoncer à ceux qui m'aiment que je serais SAMEDI 6 en dédicace à la libriaire lyonnaise LA BANDE DESSINEE à la Croix Rousse.

J'y dédicacerais les tous derniers exemplaires de la première édition de FERNAND L'OURS BLANC (je ne suis pas bien sûr qu'il y en aura une deuxième) et je serais escorté de NAVO pour la BANDE PAS DESSINEE et de GAD pour la sortie en avant-première mondiale du tome 2 de ULTIMEX : L'AXE DU MÂLE.

ça devrait pas mal tabasser. On aura des tee shirt, des crayons, de l'alcool. Venez nombreux, avec vos copines célibataires, des vins millénaires et un peu d'argent aussi.

Je vous attends.

Retour de Rome

Festiblog 2010

Chère Maman

je sais que tu t'ennuies de moi, à Berlin, je ne te donne jamais de nouvelles, voilà pourquoi je t'écris ce petit rapport de festiblog afin que tu sache ce que devient ton fils aîné, prunelle de tes yeux et déception de toute une dynastie de réussite bourgeoise.

Tout d'abord, pour que tout soit plus simple, je dois te rappeler ce qu'est un blogueur, après tout, je n'ai ouvert mon blog qu'il y a un peu plus de six ans, il est normal que le concept t'échappe encore un peu, sans compter qu'il n'a pas arrêté de changer de gueule et d'adresse (d'ailleurs aujourd'hui encore...)

Un blogueur c'est quelqu'un qui met en ligne les preuves de son temps libre.

En général, c'est un quidam qui donne son sentiment plus ou moins intéressant  sur la vie, son quotidien sexuel ou sur le dernier film pourri qu'il est allé voir. Mais cela peut aussi être un dessinateur et il se sert alors de ce support pour faire des blagues  ou raconter sa vie de façon plus ou moins réaliste.

Parfois il arrive même qu'il devienne une vraie star et qu'il gagne plein de sous et fasse un enfant.

Mais c'est rare.

Tu l'auras deviné, je ne rentre pas dans la dernière catégorie.

Qu'importe, cette année, quoi que je n'ai plus assez de lecteurs pour former même une équipe de rugby à 7, je suis donc allé à la rencontre de mon public, et, surtout; faire la fête avec mes camarades blogueurs. C'est l'occasion de revoir des amis, de dauber un peu avec eux (et sur eux en général), de boire des coups et de faire des sourires aux jolies blogueuses.

Pour le public, c'est l'occasion de s'apercevoir que leurs auteurs favoris ne ressemblent pas du tout à leurs avatars et d'obtenir de la dédicace à pas cher revendable sur e-bay par la suite.



J'ai revu pleins de potes et ça c'est bien.

Il y avait Turalo qui est gentil, Yannick qui est gentil, Mike qui est gentil, Léa, qui est bonne, la mairie du 3° qui est sympa, et puis le joli temps parisien qui fait que maintenant j'ai une crève de malade et je crache des glaires qui pourraient remplir l'espace crânien des frères Bogdanov, ainsi que toutes leurs extensions mammaires au visage.

J'ai aussi vu Yoda, ce vieux brigand qui vient d'Orléans (contrairement à la légende qui voudrait qu'il vivent sur Dagobah ou autre planète de gitan).

Il y avait bien sûr my crew, l'équipe WARUM-VRAOUM qui est un peu au Blog ce que la TEAM AMERICA est à la liberté.

En vrac : Monsieur le chien, qui est très doux et qui écrit des horreurs sur les femmes, Martin Singer, qui est mignon tout plein et qui écrit des horreurs sur les femmes, Gad dont le personnage d'Ultimex fait des horreurs aux femmes, Navo qui dit du mal des noirs, des arabes, des femmes (mais pas des juifs), LOMMSEK qui dit pis que pendre des transports en commun, Marshall Joe qui est belge mais c'est pas grave parce qu'il dessine très bien les ours qui encule les gens...

Enfin bref, que des gens biens quoi.

Je me demande si on ne peut pas dégager une sorte de ligne éditoriale du paragraphe précédent.

On avait une tente pour dédicacer tout plein de trucs, et surtout les beaux albums que je vends si peu cher sur mon magnifique site.

Au cours de la journée, j'ai pu faire LE JEU, qui est une sorte de Pictionnary où tu essaie de faire croire à la personne avec qui tu joue que toi aussi tu sais dessiner. 



C'était une sorte de course de relais échangistes très sympa, que je ne t'expliquerais pas ici, parce que j'ai rien compris. Il parait que j'aurais ma part dans la genèse du truc, mais, au vu du succès et de la complexité de la chose, ça m'étonnerait beaucoup.

C'était très sympa, sauf qu'à un moment, je me suis trouvé à côté de Capucine, qui est une vieille dame un peu acariâtre et qu'elle m'a menacé de couper certaines excroissances familiales si je continuais à parler à Tildabear, qui en fait s'appelle Mathilde, et qui est mineure, ce que je trouve très seyant, comme tu sais (l'administration pénitentiaire belge a t'elle renvoyée mes affiches de collégiennes depuis mon évasion ?).

Comme Mathilde est née après 1990 elle ne sait pas ce qu'est un Mogwaï.

En même temps, toi non plus.

C'était ennuyeux parce que, durant le jeu, il fallait dessiner un Mogwaï. Et aussi un Mikael Jackson Zombie.
Je lui aussi expliqué qui était Mickael Jakson, parce qu'on ne sait jamais, avec les jeunes.

Dans la journée, j'ai aussi croisée Chloé Vollmer-Lo qui prend de toujours aussi belles photos, mais qui a du elle aussi faire dont de quelques excroissances graisseuses à la fondation "frère Bodganoff".

C'est dommage, ça lui allait bien d'avoir d'énormes seins.
(Il parait qu'en fait, elle fait toujours un bonnet E, je suis sûr que ce détail t'intéresse beaucoup).

J'ai vu d'autre gens, bien sûr, les blogueurs habituels Aka, qui traîne sa silhouette de garde du cardinal et son regard chaffouin, Jéromeuh qui a les oreilles les plus troublantes de l'histoire du blog BD, TERREUR GRAPHIQUE, cette pute inféodée à la hype,  la jolie Lilla et caetera... et puis aussi quelques incrustes, genre Jean-Luc Cornette, une sorte de chauve à bouc quarantenaire avec des yeux de Beagle qui tente de recruter des auteurs pour Le Lombard dans l'espoir fou de moderniser l'éditeur de Bruno Brazil, Bernard Prince ou Cubitus (là je me suis arrêté à la lettre C mais ils éditent une liste de trucs qui vont jusqu'à Yakari). A mon avis c'est un beau projet, mais compliqué à mettre en œuvre.

Comme j'aime les louzeurs magnifiques, je lui ai tendu le doigt et j'ai touché sa bosse. Le roi te touche dieu te guérit... On verra si je porterais chance à ce malheureux. En attendant, j'ai de l'eczéma sur l'index.

Le soir, je suis allé boire des coups à la soirée des blogueurs. C'est un truc un peu private, réservé à une sorte d'élite, même si chaque année ils laissent entrer UNTER qui dessine des bites sur la déco du restaurant. C'est la classe alsacienne.

Turalo faisait le physio videur, ce que j'ai trouvé peu crédible vu qu'il est tout vieux, alors que Manu XYZ était dans le coin et que lui, il a le physique de l'emploi.

J'ai croisé des gens et tout, je me souviens surtout d'Anne-Lise, parce qu'elle a dix huit ans et que c'est émouvant (tu es sûr que la prison d'Annoï n'a rien renvoyé ? Même pas les vidéos ?)

J'ai profité de ce moment de calme relatif et surtout de chaleur (Ah Anne-lise) pour tester le jeu ULTIMEX sur lequel on est en train de taffer avec Gad. C'est top secret, mais, pour faire court, disons que c'est un jeu de cartes dont le but est de mettre un maximum de meufs dans son cimetière. C'est assez poétique.



Mathilde-Tildabear nous a aidé à tester le jeu ce qui a grandement acceléré sa maturation d'auteur.

Je lui ai piqué le verre que GAD lui offrait (il s'apprêtait à la raccompagner), et après je ne me souviens plus de rien.

Au réveil, Gally a enlevé son avant-bras de ma poitrine, et j'ai enfin pu respirer.

Le temps d'enlever le nez d'Obion coincé entre mes orteils, je me suis dirigé vers le festiblog avec un mal de crâne persistant et une sourde douleur au bas du dos.
J'avais l'impression d'avoir signé chez Soleil.

Quand je suis arrivé, j'ai aperçu Loïc Sécheresse et là, j'ai eu faim. J'ai toujours faim quand je vois Loïc Sécheresse, il est si maigre.

En passant devant le stand UNIVERS BD, j'ai donc pris des délicieux ,arrosé des smoothies Innocent, puis mâché quelques chewing-gum Freedent. Puis j'ai pris soin de ne pas froisser mon magnifique teeshirt Monsieur Poulet obtenu grâce à Comboutique.com en buvant mon Orangina tout en remplissant les papiers pour ouvrir un compte chez la Société Générale. Il y a une sublime application d'AVE COMICS qui permet de faire ça, j'en avais entendu parler dans A NOUS PARIS, à moins que je n'ai lu ça dans ZOO ou dans le PSIKOPAT, deux excellentes revues qu'on trouve dans tous les magasins ALBUM. Ce qui est sûr, c'est que j'avais noté le truc dans mon carnet Paperblanks.
Si je devais apprendre à me servir d'une tablette WACOM, j'irais direct m'inscire chez E-artsup. Après je pourrais être embauché par des boîtes prestigieuses genre TYPEPAD...

Après m'être ainsi assuré que je serais réinvité l'an prochain, je pouvais tranquillement zoner en attendant mon heure de dédicace que j'ai passé avec le fabuleux INTI, avec qui on a fait une PSYCHANALYSE DU HEROS DE L'HISTOIRE DE FRANCE, qui est en cours de finition.
On vend la version artisanale à 4 euros, qu'est ce que c'est quand on a la santé ? (vous pouvez commander dans les commentaires).



Bref, là, on a retesté le jeu ULTIMEX et j'ai fait des tas de sourire à des tas de filles mignonnes, mais sans résultat hélas.
Pendant ce temps là, plein de gens achetaient les magnifiques TEE SHIRT ULTIMEX ou les TEE SHIRT DU CHIBRES que franchement, 19 euros plus les frais de ports, c'est bradé !

A la fin de la journée, j'ai prétexté un rencart avec une fille pour me carapater et laisser les potes faire tout le boulot de rangement, c'est vrai quoi, merde, je suis invité...
Bon dans les faits, je suis allé dîner au resto grâce aux ventes du week end, puis je suis allé boire des verres chez un pote et là j'ai raccompagné une fille qui a réussi à me repousser de chez elle au dernier moment.

Du coup, j'ai attrapé froid et je suis rentré malade.



Super festiblog. Merci tout le monde.